prevnext
Menu

Accueil

Un château restaurant pour vos réceptions de mariage, repas de famille, évènements ou séminaires au Touvet près de Grenoble

01-25

Le Château du Mollard, demeure du 15ème siècle, s’élève avec grâce sur les coteaux du village du Touvet dans la vallée du Grésivaudan.

Orienté sud, il profite d’un magnifique panorama sur la chaîne de Belledonne.

Sa source gallo-romaine est le témoignage d’un site privilégié depuis la plus haute antiquité. On ne sait à quand remontent les premières constructions de cet édifice. L’histoire a seulement gardé la trace d’un illustre personnage qui naquit en 1492 : Guigues GUIFFREY, seigneur de Boutières.

05-27

Fils de Sébastien-Pierre, mistral du Touvet pour les seigneurs de Beaumont et de Claude Robert, il naquit au Château du Mollard en 1492, entra comme archer dans la compagnie de Bayard en 1500, assista au siège de Padoue, fut à la défense de Mézières, employé comme mineur à celle de Marseille en 1523. En 1525, il prit part à la bataille de Pavie et y fut fait prisonnier

Lieutenant général du Dauphiné en 1527, il était avec Lautrec à Gênes la même année, aux sièges d’Alexandrie et de Pavie, puis les Romagnes et à Naples.

mariage-chateau-mollard-grenoble

A son retour, il fut nommé prévôt de l’hôtel du roi et envoyé, le 25 avril 1529, à Lyon pour réprimer un mouvement populaire, ce qu’il fit avec la plus grande rigueur. Il fut nommé gentilhomme de la chambre et maître d’hôtel du roi en 1530.

Le 20 janvier 1532, on le voit commis au recouvrement des deniers de la charge du Dauphiné, envoyé en janvier 1533 en mission auprès des Suisses et, le 9 décembre, en mission à Ferrare. De juillet à août 1536, il était à la défense de Marseille : il suivit, sous les ordres d’Annebaut, les troupes impériales dans leur repli et pénétra en Piémont. Le 30 avril 1537, il fut fait maître des eaux et forêts en Dauphiné et, en avril 1538, obtint une compagnie d’ordonnance. En 1542, il fut chargé de mettre Châlons en état de défense.

En février 1543, il fut nommé gouverneur de Turin et lieutenant général du roi en Piémont. Quoi qu’on en ait dit, il ne fut pas au-dessous de sa tâche. Il éventa deux tentatives de prendre la ville, fit son possible pour s’opposer à la fortification de Carignan, s’empara de San Marino et assiégea Ivrée.

Lorsque le comte d’Enghien eut été désigné pour le remplacer, vers le 15 août, il leva le siège et se retira au Touvet. Rappelé en Piémont par le comte d’Enghien, il commanda l’avant-garde, puis l’aile gauche à la bataille de Cérisoles (14 août 1544) et rétablit une situation très compromise. L’année suivante, il fut chargé de seconder Annebaut dans l’expédition d’Angleterre, qui n’eut pas lieu. Il était à Bailly de Savoie, quand il mourut le 20 décembre 1545.

C’est en 1981 que le Château du Mollard connaît sa plus importante rénovation. La famille Chemin en devient propriétaire dans le but d’accueillir une clientèle sensible au charme des demeures historiques.